Écrivains, témoins de la Grande Guerre : exposition à AmiensÉcrivains, témoins de la Grande Guerre : exposition à Amiens

Les bibliothèques d'Amiens métropole proposent, jusqu'au 15 février 2016, une exposition consacrée aux Écrivains, témoins de la Grande Guerre en collaboration avec la bibliothèque départementale de la Somme. La thématique, déjà explorée en 1996, a été revisitée dans le cadre des commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Des visites guidées et différentes animations sont organisées à la bibliothèque Louis Aragon en lien avec cette exposition. Le 12 décembre 2015, l'association 14-18 en Somme, qui pratique l'histoire vivante et perpétue en uniforme le souvenir des poilus, avait ainsi installé son bivouac dans le parc de la bibliothèque.

Écrivains, témoins de la Grande Guerre : exposition à AmiensÉcrivains, témoins de la Grande Guerre : exposition à Amiens

Vingt-deux auteurs ont été retenus sur les 500 qui ont participé au conflit : douze de l’armée française, cinq de l'armée britannique et cinq de l'armée allemande. Beaucoup sont des engagés volontaires ; tous ont été envoyés sur le front. Leurs oeuvres - qui appartiennent à des courants littéraires variés - constituent de poignants témoignages d'un conflit dont il est aujourd'hui difficile de se figurer l'horreur. Elles éclairent, au-delà de la propagande qui faisait rage alors et du silence qui a suivi chez de nombreux soldats, sur les conditions réelles de cette tragédie humaine.

Parmi ces écrivains auxquels l'expo dédie chaque fois un panneau/portrait, certains ont écrit leurs émotions sur le vif comme Henri Barbusse (1873-1935) qui obtient le Prix Goncourt pour Le feu en 1917, roman de guerre à caractère réaliste : "il y a trop longtemps que dure le grand drame que nous jouons, et on ne s’étonne plus de la tête qu’on y a prise et de l’accoutrement qu’on s’y est inventé, pour se défendre contre la pluie qui vient d’en haut, contre la boue qui vient d’en bas, contre le froid, cette espèce d’infini qui est partout."

Écrivains, témoins de la Grande Guerre : exposition à AmiensÉcrivains, témoins de la Grande Guerre : exposition à Amiens

Le poète britannique Isaac Rosenberg (1890-1918) qui n'est pas revenu, laisse derrière lui des poèmes bouleversants tels que Break of day in the trenches (Lever du jour dans les tranchées) "Des coquelicots enracinés dans des veines d'hommes tombent pour toujours".

Grièvement blessé, le sous-lieutenant Maurice Genevoix (1890-1980), raconte également sa campagne de huit mois avec une rigoureuse exactitude dans Ceux de 14, l'ouvrage qui rassemble en 1949 les cinq "livres de guerre" dans lesquels il a décrit ce qu'il a vécu : "Ils marchent, chaque pas qu'ils font les rapprochent de ce coin de terre où l'on meurt aujourd'hui, et ils marchent." (Sous Verdun)

Écrivains, témoins de la Grande Guerre : exposition à AmiensÉcrivains, témoins de la Grande Guerre : exposition à Amiens

Pour certains autres, le recul est nécessaire. Des années vont s'écouler avant qu'ils soient à même d'écrire leur guerre. C'est en 1929 que l'Allemand Ernst Johannsen (1898-1977) publie Vier von der infanterie, ihre letzten Tage an der Westfront 1918 (Quatre de l'infanterie, front ouest 1918), révélateur de son engagement pacifiste : "Des esclaves, voilà ce que nous sommes au fond et pas des héros nés comme tels, c'est cela."

Louis-Ferdinand Céline (1894-1961), blessé en 1915, récompensé par la Croix de guerre et la Médaille militaire, revient sur son expérience en 1932 dans Voyage au bout de la nuit à travers le personnage de Bardamu : "« Dans une histoire pareille, il n’y a rien à faire, il n’y a qu’à foutre le camp », que je me disais, après tout… Au-dessus de nos têtes, à deux millimètres, à un millimètre peut-être des tempes, venaient vibrer l’un derrière l’autre ces longs fils d’acier tentants que tracent les balles qui veulent vous tuer, dans l’air chaud d’été."

Écrivains, témoins de la Grande Guerre : exposition à AmiensÉcrivains, témoins de la Grande Guerre : exposition à Amiens

Chacun des vingt-deux auteurs présentés (Guillaume Apollinaire, Blaise Cendrars, Pierre Mac Orlan, Drieu la Rochelle, Georges Duhamel, Jean Giono, Henry de Montherlant, Rupert Brooke, Wilfred Owen, Siefgried Sassoon, Ernst Jünger, Erich Maria Remarque, etc.) relate son quotidien ou ses souvenirs de guerre avec sa sensibilité et son style particuliers. Leurs textes qui sont plus ou moins teintés d'héroïsme, de dégoût, de révolte, de lyrisme... disent toujours avec force ce qu'ils ont vécu.

L'exposition donne aussi à voir de nombreux documents d'archives (placards, cartes postales...) issus des fonds de la bibliothèque et jusqu'alors inédits, ou provenant de l'Établissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD). Ils sont classés selon plusieurs thématiques : oeuvres des auteurs, aviation, santé & hygiène, rôle des femmes.

Écrivains, témoins de la Grande Guerre : exposition à AmiensÉcrivains, témoins de la Grande Guerre : exposition à Amiens

Les visiteurs pourront donc découvrir notamment les éditions exceptionnelles de certains ouvrages (comme L'adieu aux armes d'Ernerst Hemingway aux Ed. André Sauret, préfacé par Roland Dorgelès), la maquette d'un avion Albatros D2 réalisée au front, à partir de munitions, par le mécanicien Kelbert Grouillet, de nombreuses photographies d'époque, des lettres de dénonciation ou  The Somme Times, journal des tranchées rédigé par des soldats britanniques.

Écrivains, témoins de la Grande Guerre : exposition à AmiensÉcrivains, témoins de la Grande Guerre : exposition à Amiens

 

  • Samedi 23 janvier 2016 à 11h et 15h : visites guidées de l'exposition.

  • Jeudi 28 janvier 2016 à 18h à l'Auditorium Charles Pinsard de la bibliothèque : conférence "Poissons morts et autres fables : la Grande Guerre selon Mac Orlan" par Philippe Blondeau, maître de conférences en littérature française du 20e siècle à l'Université de Picardie - Jules Verne.

  • Jeudi 25 février 2016 à 18h à l'Auditorium Charles Pinsard de la bibliothèque : conférence "Blaise Cendrars, un "matricule parmi des millions d'autres"" par Myriam Boucharenc, Professeur en littérature du XXe siècle, Université Paris Ouest Nanterre.

 

Tag(s) : #Coups de coeur et curiosités

Partager cet article

Repost 0