Street art : Combo à l'Institut du monde arabe et en librairieStreet art : Combo à l'Institut du monde arabe et en librairie

L'Institut du monde arabe accueille à Paris jusqu'au 6 mars 2016 l'exposition CoeXisT du street artist Combo. Une cinquantaine d'oeuvres qui rendent compte de son talent polymorphe (peintures, dessins, photographies...) dans un espace évoquant l'atmosphère de la rue. En parallèle, Combo ouvre son atelier au public 20, rue Danielle Casanova, 75002 Paris (entrée libre).

Né à Amiens en 1987 d'un père libanais chrétien et d'une mère marocaine musulmane, l'artiste (qui ne dévoile pas son identité) grandit dans le sud de la France. C'est là qu'il commence le graffiti avant d'intégrer, en 2006, l'École des Beaux Arts de la Villa Arson à Nice. On le pousse vers la sortie au bout d'un an... il n'entre pas dans "le moule".

Street art : Combo à l'Institut du monde arabe et en librairieStreet art : Combo à l'Institut du monde arabe et en librairie

Le jeune homme s'oriente alors vers des études de communication. Installé à Paris dès 2010, il travaille comme directeur artistique dans une agence publicitaire. En avril 2012, au moment du premier anniversaire de l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon, il parvient à pénétrer dans la zone interdite de Tchernobyl où il colle, en signe de protestation, des affiches de grands groupes d'énergie nucléaire.

Il multiplie ensuite les prises de position politiquement ou religieusement incorrectes comme à Hong-Kong ou même au Liban où il va faire le djih'art, afin de démonter la propagande de Daesh. L'arme préférée de Combo pour appeler à davantage de justice et lutter contre les idées reçues ? Le détournement. De clichés, de slogans, de proverbes, de citations, d'images liées à la culture pop...

Street art : Combo à l'Institut du monde arabe et en librairieStreet art : Combo à l'Institut du monde arabe et en librairie

Après les attentats de janvier 2015, Combo culture kidnapper reprend et diffuse l'œcuménique CoeXisT (un croissant musulman pour le C, une étoile de David pour le X et une croix chrétienne pour le T) élaboré par l'artiste polonais Piotr Mlodozeniec à Jérusalem, dans le cadre du conflit israélo-palestinien.

Lui qui s'est donné pour devise "Fear no one, fear nothing" (Ne crains personne, ne crains rien), aurait pourtant des raisons d'avoir peur. Le 30 janvier 2015, dans le XIIe arrondissement de Paris, quatre individus lui intiment l'ordre de retirer ses affiches et le passent à tabac lorsqu'il refuse. Après cette agression, Jack Lang l'invite à distribuer des centaines d'affiches sur le parvis de l'Institut du monde arabe qu'il dirige. La démarche est participative ; les Parisiens iront les placarder sur les murs de la capitale.

 

"À CHAQUE JOUR SUFFIT SA PEINE HAINE."

 

Street art : Combo à l'Institut du monde arabe et en librairieStreet art : Combo à l'Institut du monde arabe et en librairie

Abréviation anglaise du mot combination (combinaison), "combo" correspond bien au travail de l'artiste et à la manière dont il joue avec les matériaux, les supports, les messages. Il s'agit de tourner en dérision - sans violence ni mépris - les sujets qui divisent, afin de les dédramatiser. En particulier les questions religieuses ; et ses origines témoignent de la possibilité du dialogue entre les religions.

"On perçoit à travers les différents médias une montée de la violence dans nos sociétés et la chute d'un système économique, politique et civilisationnel. Combo propose de relativiser ce supposé déclinisme et de le mettre en parallèle avec le passé afin de rompre avec l'idée reçue du : « c'était mieux avant. »" (Exposition IMA)

Street art : Combo à l'Institut du monde arabe et en librairieStreet art : Combo à l'Institut du monde arabe et en librairie

L'oeuvre de Combo encourage à porter un autre regard sur les choses et les discours trop rebattus. Son premier livre, CoeXisT (Ed. Amu Darya), à paraître en librairie fin mars 2016 est en prévente ICI. Il offre une synthèse en images de son travail de l'année écoulée, de ses voyages, ses peintures... Une belle manière de prolonger l'expo.

 

Cliquez ICI pour accéder au site internet de Combo culture kidnapper

 

Street art : Combo à l'Institut du monde arabe et en librairie
1, rue des Fossés-Saint-Bernard
Place Mohammed-V 75005 Paris
www.imarabe.org
Tag(s) : #Coups de coeur et curiosités

Partager cet article

Repost 0