Rencontre avec Ladislas Chollat pour Le Mariage de Figaro
 

Après avoir monté Le Barbier de Séville, Ladislas Chollat met en scène Le Mariage de Figaro à la Comédie de Picardie, second volet de la trilogie "espagnole" de Beaumarchais.

 

Ladislas Chollat

 

On y retrouve Figaro au château du comte Almaviva, sur le point d'épouser Suzanne, camariste de la Comtesse. Mais le Comte -dont la passion pour son épouse s'étiole déjà- a entrepris de mettre Suzanne dans son lit, et de faire usage du fameux "droit du Seigneur" qu'il a pourtant aboli. Figaro ne l'entend pas de cette oreille et va tenter de déjouer les projets du Comte durant la "Folle Journée" de son mariage. À malin, malin et demi...


 

Trilogie

 

 

Cette pièce écrite en 1778 n'est jouée à Paris en représentation publique qu'en 1784, après six années de censure. C'est un triomphe ! Beaumarchais y aborde des thèmes résolument modernes pour l'époque. Le vent de la Révolution souffle déjà. Il livre avec cette Comédie en 5 actes une véritable satire sociale. La pièce dont l'intrigue est très riche, dont les intrigues plutôt, se croisent et s'entremêlent, fait rire bien sûr, mais flirte aussi parfois avec le drame et pointe du doigt toutes les inégalités de l'époque. Les injustices sociales y sont dénoncées avec brio, ainsi que le fonctionnement du système judiciaire ou la condition des femmes (défendue à merveille par une Marceline exaltée et très inspirée).

 

 

Le mariage

 

 

Ladislas Chollat réussit le pari de revisiter Beaumarchais sans le trahir. Le texte classique trouve toute sa résonance dans notre époque contemporaine. La mise en scène très actuelle souligne la modernité de la pièce sans paraître incongrue pour autant. L'esprit de Beaumarchais est bien vivant. Ses formules font encore mouche. Les temps ont-ils tellement changé?!

J'ai pensé, je pense encore, qu'on n'obtient ni grand pathétique, ni profonde moralité, ni bon et vrai comique au théâtre, sans des situations fortes, et qui naissent toujours d'une disconvenance sociale dans le sujet qu'on veut traiter (...) Les vices, les abus, voilà ce qui ne change point, mais se déguise en mille formes sous le masque des moeurs dominantes : leur arracher ce masque et les montrer à découvert, telle est la noble tâche de l'homme qui se voue au théâtre (Beaumarchais Préface du Mariage de Figaro)

 

ComdePic

62 rue des Jacobins - 80000 AMIENS
Rés : 03 22 22 20 20 - Admin : 03 22 22 20 28
Billeterie Lun au ven : 13h - 19h - Sam : 13h - 18h
www.comdepic.com

 

 
 
Les éditions Licorne

 

A. Maillard & A. Merckaert

Reportage à la minute 17 de l'émission
 

Les Éditions Licorne dirigées par Alain Merckaert on vu le jour dans les années 90. Elles ont pour ambition de soutenir les acteurs locaux dans les domaines de l'intégration, de l'insertion ou de la politique de la ville notamment.

Licorne met en place, ou soutient la mise en place de collectifs (universitaires, journalistes, politiques, associations, acteurs de terrain etc...) autour de thèmes ou de projets donnés tels que l'illettrisme ou la question des banlieues. Le fruit de leurs recherches ou de leur réflexion est publié dans les ouvrages de la Licorne, diffusés par L'Harmattan. Ces ouvrages sont donc toujours l'expression d'une diversité.

Alain Merckaert souligne bien que la Licorne n'est pas dans une démarche d'éditeur classique. Il n'attend pas les manuscrits mais cherche à créer une dynamique et une cohésion autour de certaines problématiques, organiser des rencontres, des débats, accompagner les différents intervenants.

 

 

Couverture Immigrations

 


Alain Maillard, maître de Conférences en sociologie à l'Université de Picardie, a dirigé le collectif qui a travaillé sur Les Immigrations en Picardie, XIXe, XXe siècles, dernier ouvrage édité par la Licorne. Ce livre propose notamment une étude démographique inédite des mouvements migratoires de la région sur 150 ans, mais aussi des études historiques et des éclairages sur des phénomènes locaux liés à l'immigration. Un rappel utile sur l'importance de l'immigration dans la constitution de la région picarde.

 

 

Tag(s) : #Des Livres et Nous, l'émission

Partager cet article

Repost 0