Retour sur Lire c'est du délice, salon de littérature jeunesse 2015 Retour sur Lire c'est du délice, salon de littérature jeunesse 2015

Comme chaque année, les 14 et 15 novembre 2015, l'association MIEL (Médiation Insertion Éducation par le Livre) organisait son Salon de littérature jeunesse, Lire c'est du délice, au Pôle universitaire cathédrale d'Amiens.

Comme chaque année ? Pas tout à fait. La veille, vendredi 13 novembre, Paris et Saint-Denis étaient ensanglantées par les attentats terribles que personne n'oubliera. La tenue du salon n'a pas été affectée par les mesures de sécurité en lien avec l'état d'urgence décrété par le Président Hollande, mais la tragédie était dans tous les esprits. Une atmosphère particulière, donc. Et à double titre, puisque l'écrivain Jacques Delval, fidèle parmi les fidèles de la manifestation, était décédé quelques jours plus tôt.

 Retour sur Lire c'est du délice, salon de littérature jeunesse 2015 Retour sur Lire c'est du délice, salon de littérature jeunesse 2015

Si la fréquentation du salon a pu s'en ressentir, les évènements n'ont pas entamé la motivation de Romy Levert, directrice de MIEL, à accueillir les enfants avec le même soin que d'habitude. Ils ont ainsi bénéficié gratuitement du spectacle Frisson(s) de la Compagnie P14, de plusieurs ateliers de création autour des ouvrages présentés, et bien sûr, de la présence d'une petite vingtaine d'auteurs en dédicaces, prêts à échanger avec leur jeune public.

Parmi eux était présent Sébastien Pelon, illustrateur du très réussi Les fabuleuses aventures de Sinbad (Ed. Père Castor Flammarion) écrit par Michel Laporte (petit clin d'oeil puisqu'il fut beaucoup question des Mille et Une Nuits cet automne en Picardie !). Il a aussi réalisé l'affiche de cette édition 2015, cherchant ferme, autour de "Lire c'est du délice", une idée qui évite les lieux communs. Au final, belle trouvaille que ce loup des contes de notre enfance, trop absorbé dans ses lectures pour songer à croquer ses proies favorites !

 Retour sur Lire c'est du délice, salon de littérature jeunesse 2015 Retour sur Lire c'est du délice, salon de littérature jeunesse 2015

L'équipe organisatrice avait renouvelé cette année le quizz qui permettait aux enfants - très motivés - d'enquêter au cœur du salon pour gagner des ouvrages. Vingt réponses à recueillir directement auprès des auteurs, pour les connaître mieux et nouer le dialogue. Intéressant et convivial.

Soulignons que les activités de l'association MIEL ne se limitent pas à l'organisation de ce salon de littérature jeunesse depuis bientôt dix ans. Romy Levert travaille en lien étroit avec les établissements scolaires afin de favoriser la rencontre entre auteurs et élèves, et d'encourager leur pratique de la lecture.

 Retour sur Lire c'est du délice, salon de littérature jeunesse 2015 Retour sur Lire c'est du délice, salon de littérature jeunesse 2015

Ainsi, en amont du dernier salon, le vendredi 2 octobre 2015, elle organisait le voyage d'une trentaine d'élèves de Troisième sur les plages du Débarquement pour les amener à réfléchir sur les notions de liberté, d'égalité, de citoyenneté. Arromanches, Colleville, Caen... et une rencontre avec le philosophe Michel Onfray pour terminer le périple. (Voir le compte-rendu de cette journée sur le site du Collège Édouard Lucas d'Amiens). 

Il est heureux que cette 9e édition de Lire c'est du délice ait pu se tenir, malgré l'état d'urgence et ce "nous sommes en guerre", prononcé quelques heures plus tôt par François Hollande. Les jeunes attendaient ce rendez-vous avec impatience, et le moins que nous puissions faire est bien de préserver - autant que possible - la part d'insouciance et de rêve qui revient à l'enfance.

 Retour sur Lire c'est du délice, salon de littérature jeunesse 2015 Retour sur Lire c'est du délice, salon de littérature jeunesse 2015

Bruno Bonvalet, auteur-illustrateur jeunesse et professeur des écoles s'en est aussi réjoui : "Notre partage culturel eut lieu néanmoins, comme pour brandir une arme puissante contre l'obscurantisme et le lavage de cerveaux des terroristes."

Lorsque la terreur et la violence durcissent le ton, tâchons de ne pas renoncer. Lire est aussi un acte de résistance. Ce n'est pas pour rien que Daech détruit les livres à Mossoul. La lecture donne accès à une meilleure compréhension du monde. Elle invite à réflechir, échanger, débattre. La lecture est une fidèle compagne de notre liberté.

 

 Retour sur Lire c'est du délice, salon de littérature jeunesse 2015 Retour sur Lire c'est du délice, salon de littérature jeunesse 2015

2015 Amiens - Lire, c'est du délice © A. Oury

 

 

 

Album photos

www.mielasso.com
03 22 72 00 33 - 06 26 92 57 05
miel.association@wanadoo.fr
Tag(s) : #Coups de coeur et curiosités

Partager cet article

Repost 0