Montage.jpg

Les 17es Rendez-vous de la bande dessinée des 02 et 03 juin 2012 s'achèvent à Amiens. Le public a répondu présent et participé en masse à cet événement intergénérationnel, organisé par l'association On a marché sur la Bulle.


Festival BD 32Olivier Frasier

 

Les dédicaces des 88 auteurs présents ont rencontré un franc succès, de même que les différentes expos très soignées par les organisateurs (Aquablue une saga, L'actu en patates, Okko drames et fureurs au coeur du Japon médiéval, Abélard, Anuki l’expo bande dessinée des tout-petits, Ernest & Rebecca cours de microbie,  Short Cuts quand les auteurs américains font vite, Charlie Expo...).

 

Festival BD 005Expo Aquablue

Festival BD 105Expo Short Cuts

 

Cette édition 2012 était également marquée par un certain nombre de remises de Prix suite aux différents concours organisés en amont du festival : le concours régional de bande dessinée, le concours Mail Art avec la Poste, le concours Dessine ta patate en lien avec le travail de Martin Vidberg, le jeu-concours Amiens 2030 : métropole en ébullition, ainsi que le 1er Prix Bande Dessinée des Collégiens Samariens, et le traditionnel Prix du Meilleur premier album des lycéens picards.

 

Festival BD 66

 

Festival BD 54Expo Ernest & Rebecca

 

Avec les nombreuses animations qui leur sont destinées, les enfants ne boudent pas leur plaisir lors de ces Rendez-vous de la bande dessinée. La BD et le livre en général sont d'excellents supports d'apprentissage et de divertissement, ce n'est plus à prouver. L'association On a marché sur la Bulle a l'habitude de développer des actions pédagogiques en direction des petits. Les jeudi et vendredi qui précèdent le week-end du festival sont d'ailleurs réservés à la visite des scolaires.

 

Festival BD 74Juanjo Guarnido, Ana Miralles, Paul Satis, Julio Ribera, Roger

 

Le festival propose également des débats et notamment ce dimanche, une recontre animée par le journaliste Paul Satis sur le thème "la filière espagnole" avec des personnalités aux univers contrastés : Juanjo Guarnido, Ana Miralles, Julio Ribera et Roger.

Chacun des auteurs d'origine espagnole a décrypté son parcours et les raisons de son succès en France, tous les quatre reconnaissant l'importance que la BD franco-belge a eu pour eux : "J'ai été plus influencé par Astérix que par quoi que ce soit d'autre !" affirme ainsi Juanjo Guarnido, dessinateur de la série à succès Blacksad.

 

image_2155.jpg

Julio Ribera évoque son arrivée en France en 1954, à la fois pour fuir la dictature de Franco, et pour vivre de ses dessins. "C'est la résistance que m'a inculquée mon papa. Tu prends le train à Barcelone, et tu vas voir Paris." C'est là qu'il a découvert la liberté de créer, grâce à son travail pour France Soir et surtout pour le journal Pilote avec Goscinny et Uderzo.
 

Festival BD 71Julio Ribera, Roger

 

Roger raconte qu'il a eu besoin de temps pour pouvoir exercer son métier en toute liberté, et faire enfin la BD qui lui plaît. Il est d'abord passé par le comic porno ou la traduction d'onomatopées de mangas japonais en espagnol ! Des activités qui lui laissaient assez de temps libre pour plancher sur ses propres projets, de courtes BD humoristiques publiées dans le fanzine GN.

 

Festival BD 72Juanjo Guarnido, Ana Miralles, Paul Satis

 

Juanjo Guarnido se définit avant tout comme un auteur européen. Il explique que si la BD est en voie de reconnaissance en Espagne, avec un public de fidèles passionnés, elle est encore en retard sur la France avec un marché qui représente seulement 10 % du marché franco-belge. Il constate que les jeunes auteurs espagnols savent que pour exister, il faut miser sur la France ou les États-Unis. Ana Miralles déplore quant à elle que l'Espagne ne s'intéresse vraiment à la bande dessinée que lorsque des sujets font polémique.

Pour Juanjo Guarnido, l'avenir de la bande dessinée est complètement incertain, notamment en raison des nouveaux supports qui se développent. "Nul ne sait ce qui va se passer dit-il, et je serais bien incapable de le prophétiser". Et justement, pour Julio Ribera : "c'est ça qui fait le charme : l'inconnu..."

 

Festival BD 95

 

En ce qui concerne le festival qui s'est affirmé comme l'un des événements culturels majeurs de Picardie, pas d'inconnue : il fêtera sa majorité en 2013, début juin à Amiens !

 

Logo On a marché sur la Bulle

147b rue Dejean
80000 Amiens
T : 03 22 72 18 74 - F : 03 22 92 45 90
Site Internet : bd.amiens.com
Tag(s) : #Coups de coeur et curiosités

Partager cet article

Repost 0