BD : Les souliers rouges de G. Cousseau et D. Cuvillier, suite et finBD : Les souliers rouges de G. Cousseau et D. Cuvillier, suite et fin

Damien Cuvillier était samedi 16 mai 2015 à la librairie Bulle en stock d'Amiens à l'occasion de la sortie de "L'albinos", le second tome de sa série Les Souliers rouges (Ed. Grand Angle), scénarisée par Gérard Cousseau.

À la fin de "Georges", le premier album du diptyque, la tension était extrême dans le village breton de Saint-Nicolas-du-Pélem. Nous sommes en 1944 et les Allemands qui occupent la région sont  exaspérés par les actes de résistance qui se multiplient contre eux. Leurs représailles sont effroyables : "Les Allemands étaient déchaînés, habités par une soif insatiable de vengeance...". D'autant qu'ils peuvent compter sur le soutien de la milice locale conduite par Daiguer, un ivrogne sadique et sans scrupule.

BD : Les souliers rouges de G. Cousseau et D. Cuvillier, suite et finBD : Les souliers rouges de G. Cousseau et D. Cuvillier, suite et fin

Le jeune Jules et son nouvel ami Georges Mikelitch, impliqués malgré eux dans le meurtre d'un soldat allemand, parviennent dans un premier temps à échapper à la rafle des hommes valides organisée par l'Occupant.

La barbarie déferle sur le village, n'épargnant ni les femmes ni les enfants. L'amitié insouciante qui se nouait dans les bois entre Jules et Georges se change en une lutte de tous les instants pour survivre au massacre. Le récit est tout aussi poignant que chargé d'émotion.

Graphiquement, le travail à l'aquarelle du dessinateur abbevillois est toujours un régal. Damien Cuvillier admet qu'il n'a pas été simple de dessiner les scènes de cruauté. Que montrer de la violence et de quelle manière...? Des questions difficiles quand on veut éviter à la fois l'angélisme et la complaisance.

BD : Les souliers rouges de G. Cousseau et D. Cuvillier, suite et finBD : Les souliers rouges de G. Cousseau et D. Cuvillier, suite et fin

Lorsqu'on évoque la proximité de son style avec celui de Jean-Pierre Gibrat, Damien se dit flatté à juste titre, mais sa modestie l'empêche de commenter. La comparaison est pourtant justifiée. Comme Gibrat devenu un auteur complet en 1999 avec Le Sursis (Ed. Dupuis), il envisage même de se lancer dans le scénario. Il a déjà une idée que ses multiples projets ne lui permettent pas de développer pour l'instant.

Car le jeune homme ne manque pas de sollicitations. Après leurs collaborations au sein des collectifs La crise, quelle crise ?  (Ed. de la Gouttière) et Chroniques de Notre Mère la Guerre (Ed. de la Gouttière, Futuropolis, Mission du Centenaire 14-18), Damien Cuvillier et Kris travaillent de nouveau ensemble. Nuit franquiste sur Brest, libre adaptation de l'ouvrage éponyme de l'historien Patrick Gourlay, devrait sortir chez Futuropolis en septembre 2016.

BD : Les souliers rouges de G. Cousseau et D. Cuvillier, suite et finBD : Les souliers rouges de G. Cousseau et D. Cuvillier, suite et fin

Damien participe aussi aux NoctamBulles, réunions régulières de bédéphiles à la bibliothèque Robert Mallet d'Abbeville. Des soirées qui alternent entre échanges sur une thématique donnée et rencontres avec un auteur.

Rappelons enfin que le dessinateur picard, qui a reçu le Prix coup de coeur 2015 du Festival Quai des Bulles à Saint-Malo, sera présent sur les 20es Rendez-vous de la bande dessinée d'Amiens. Profitez-en, après l'été il cessera les séances de dédicaces afin de se concentrer sur la création.

 

"Pourquoi l'homme attend-il toujours de côtoyer la mort

pour mesurer le bonheur simple d'être en vie ?..."

 

 

 

BD : Les souliers rouges de G. Cousseau et D. Cuvillier, suite et fin

Bulle en Stock
4 rue du Marché Lanselles
80000 Amiens
tél : 03 22 91 50 10
www.bulleenstock.com

Tag(s) : #Coups de coeur et curiosités

Partager cet article

Repost 0